Curtis P40

 

 

« soulagement en birmanie »

 

 

Petit détour chez les Tigres Volants de l’AVG sur ce diorama tropical.

 

 

 

Les palmiers sont faits maison avec une technique piquée sur le web. Le tronc est réalisé avec une branche de grappe de maquette entourée serré de fil électrique. Petite modification personnelle : j’enduis le tout de pate à bois pour rendre le tronc plus rugueux. Les palmes sont en feuille d’aluminium d’emballage. Peinture au pinceau pour le tronc et à l’aérographe pour les palmes.

 

 

La tour de contrôle « locale » est en allumettes et boites de camembert. Le tout est collé à la cyanoacrylate et colle à bois. Une fois sec, une couche de marron suivie d’un lavis gris clair rend le bois plus âgé.

 

 

Les feuilles mortes sont en vrai feuilles broyées finement, les plantes en lichens et poils de pinceau et le mur en plâtre. (voir T34)

Le serpent est en fil d’étain pour soudure, matériaux idéal pour de nombreuses autres applications comme les tuyaux.

 

 

Le malheureux zéro git dans un marécage fait de résine. Le résultat n’est pas sensationnel du fait du mauvais mélange entre la résine et le durcisseur : trop de ce dernier. Le temps de prise fut exceptionnellement long, sans parler de l’odeur. J’ai voulu améliorer en vernissant la surface, mais le vernis à réagit avec la résine. Au final, tout à finit par figer.

 

 

Pour ce qui est du soulagement, un peu de vernis brillant avec une pointe de jaune et le tour est joué.